Les équipements de protection individuelle (EPI) en agriculture : quelles sont vos obligations ?

Il est indispensable de porter des équipements de protection individuelle (EPI) en agriculture. Si vous êtes la personne chargée d’orchestrer l’exploitation, vous avez des devoirs concernant la sécurité de toutes les personnes qui travaillent sur l’exploitation. Vous devez alors assurer la sécurité de chacun des salariés. Les salariés qui exercent leur travail dans le milieu agricole sont exposés à des risques de sinistres comme des accidents ou des maladies professionnelles. Elles peuvent être exposées à des produits phytosanitaires, utilisant des machines qui nécessitent une grande vigilance ou peuvent être attaquées à tout moment par des animaux. En tant que chef d’orchestre, vous devez alors connaître tous les risques et de les éliminer pour que vos employés puissent être toujours en sécurité.

Une démarche globale à propos des équipements de protection individuelle

Avant de pouvoir utiliser des équipements de protection individuelle (EPI) en agriculture, vous devez d’abord suivre quelques démarches de protection des salariés nécessaires d’après le Code du Travail. L’employeur doit savoir s’il aura les moyens nécessaires pour l’élimination des risques. Plus précisément, l’employeur doit être apte à l’évaluation des risques que peuvent courir les employés. La rédaction d’un document (le DUERP) sera alors obligatoire. L’employeur doit aussi trouver d’autres moyens de production avec zéro risque ou dans la limite avec moins de risque. Des équipements de protection collective doivent être mis en place pour la protection de tous les salariés. Parmi ces équipements, vous pouvez citer par exemple la barrière de protection ou la grille. Après la réalisation de cette étude, vous pourrez ensuite procéder à la mise en place des EPI.

Les obligations concernant les équipements de protection individuelle (EPI) en agriculture

L’employeur doit choisir un équipement adapté en fonction des risques que puissent faire face les employés. Les équipements de protection individuelle (EPI) en agriculture tout comme dans d’autres domaines d’activité sont catégorisés selon le niveau de dangerosité. Ce niveau est sur une échelle de 1 à 3, 1 pour un danger moins élevé et 3 pour un danger maximal. Chaque équipement doit suivre les normes CE pour une qualité optimale et une meilleure sécurité. Vous devez avoir une notice d’instruction fournie avec l’EPI.

Les familles d’équipements de protection individuelle en agriculture

Les employés doivent être clairement informés des dangers auxquels ils sont exposés en exerçant leur travail. Vous devez alors fournir des conseils d’utilisation des équipements de protection individuelle (EPI) en agriculture. Pour rappel, des panneaux de signalisation doivent être installés dans les lieux de travail si nécessaire. Parmi les familles d’EPI en agriculture, vous pouvez citer les protections des voies respiratoires comme les différents masques ou cache-mouches, les lunettes pour la protection de la vue, les bottes pour protéger vos pieds, les casques et les gants.

Où acheter de l’équipement pour exploitation agricole ?
Bétail : comment choisir votre clôture électrique ?